Une suspecte de nationalité britannique a été interpellée en Espagne, environ huit mois après le vol de deux cornes de rhinocéros

Publié le par ma vie de chien

Une suspecte de nationalité britannique a été interpellée en Espagne, environ huit mois après le vol de deux cornes de rhinocéros dans un musée d'Offenburg, dans le sud-ouest de l'Allemagne, a annoncé ce mardi la police allemande.

La femme, âgée de 37 ans, qui comptait passer des vacances fin septembre sur l'île espagnole de Tenerife, dans les Canaries, a été interpellée par la police espagnole qui l'a remise aux autorités allemandes le 17 octobre. Un mandat d'arrêt européen avait été émis contre elle le 16 mai.

La Britannique, actuellement mise en examen, fait partie d'une bande composée de quatre personnes, dont deux Britanniques de 32 et 30 ans, condamnés pour le premier à deux ans et six mois de prison, et pour le second à trois ans d'emprisonnement, en raison de ce vol.

Le troisième, dont la nationalité n'a pas été précisée, a été condamné en août à purger quatre semaines dans un centre de détention pour mineurs.4711948884_cc80116a45.jpg

Les deux cornes volées par la bande ont une valeur d'au moins 50.000 euros, avait indiqué la police au moment du vol en février.

Le vol de cornes de rhinocéros est en recrudescence à travers l'Europe, où une vingtaine d'actes similaires ont été constatés en 2011. Outre l'Allemagne, des vols de cornes ou de tête de rhinocéros ont été commis dans des musées, salles de ventes ou chez des antiquaires en France, en République tchèque, en Suède et au Portugal.

Pour se protéger contre les voleurs, le musée d'histoire naturelle de Berne (Suisse) a récemment scié les cornes de ses rhinocéros pour les remplacer par des imitations en bois.

 

Publié dans COUP DE GUEULE

Commenter cet article