Le programme de pêche à la #baleine japonais est largement #subventionné par l'Etat

Publié le par ma vie de chien

Le programme de pêche à la baleine japonais est largement subventionné par l'Etat, à hauteur de 10 millions de dollars par an, preuve que ce secteur est "mourant", a affirmé aujourd’hui une ONG opposée à cette pêche.1465257156_79bb31d7d5.jpg

Selon le Fonds international pour le bien-être des animaux l'argent généré par la vente de viande de baleine est loin de couvrir les frais engendrés par l'entretien de la flotte baleinière japonaise et la campagne de pêche annuelle en Antarctique.

"L'industrie baleinière est dans le rouge depuis plus de 20 ans", a affirmé Patrick Ramage, un membre de l'Ifaw, une ONG créée en 1969 et basée à Londres.

"C'est l'argent du contribuable qui paye cette activité et qui permet de la maintenir à flot", a-t-il ajouté.

Dans un rapport présenté mardi à Tokyo, l'Ifaw estime que la consommation de viande de baleine a décliné constamment depuis les années 1960, et que le Japon en possède un stock de 5.000 tonnes environ.

Un responsable de l'Agence de la pêche japonaise a refusé de commenter ce rapport dont il a dit ne pas avoir connaissance. Il a toutefois réaffirmé la position officielle japonaise, à savoir que cette pêche est à des fins scientifiques.

Une flotte baleinière japonaise a largué les amarres le 28 décembre dernier pour l'Antarctique pour sa campagne annuelle, malgré les menaces de l'organisation écologiste Sea Shepherd.

L'Agence de la pêche japonaise a indiqué que l'objectif était de pêcher environ 935 petits rorquals et 50 rorquals communs d'ici au mois de mars.

Le Japon pêche des baleines en vertu d'une tolérance de la Commission baleinière internationale (CBI) pour la chasse à des fins de recherche, bien que la chair des animaux finisse sur les étals nippon. L'organisme international proscrit toute pêche commerciale.

Vendredi dernier, le gouvernement australien, qui est opposé à la pêche à la baleine, a protesté officiellement auprès de Tokyo après qu'un bateau de la flotte baleinière japonaise eut pénétré dans sa zone économique exclusive près d'une île australienne, dans le Pacifique sud.

 

Publié dans COUP DE GUEULE

Commenter cet article

armide+Pistol 06/02/2013 04:17


La baleine était autrefois chassée pour sa viande, mais surtout pour son huile, au large du Massachussetts. J'ai vu un reportage à la télévision : quelle souffrance ...à vous soulever le coeur...

Sereine 05/02/2013 22:43


la mort animaux, en tous pays cee est subventionnée aussi.

Fabymary POPPINS 05/02/2013 13:50


quand est ce que ça s'arrêtera? car c'est affreux, bisous

m@d 05/02/2013 12:31


qu 'on les laisse vivre tranquillement,ces baleines


bisous tous