De nombreuses espèces, des tigres aux dauphins, sont menacées par l'urbanisation

Publié le par ma vie de chien

De nombreuses espèces, des tigres aux dauphins, sont menacées par l'urbanisation et l'industrialisation galopantes de la Chine, selon un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF) publié mercredi.

Cette organisation de protection de l'environnement, dont le logo est un panda géant, a mis l'accent sur une douzaine d’animaux dans différents habitats naturels qui ont vu leur population se réduire dangereusement au fil des ans.7708781492_f78a850da5.jpg

Parmi ces espèces menacées, on trouve le chameau sauvage de Bactriane dans les déserts de l'ouest du pays, le dauphin du fleuve Yangtsé, le tigre de l'Amour ou encore le gibbon de l'île tropicale de Hainan (sud), selon le troisième Rapport sur l'empreinte écologique de la Chine, que le WWF compile pour la troisième fois, après 2008 et 2010.

Le nombre de dauphins du Yangtsé s'est effondré de 99,4% entre 1980 et 2006 tandis que celui des alligators chinois a chuté de 97% entre 1955 à 2010.

De la même manière, la population de tigres de l'Amour a périclité de 92% entre 1975 et 2009 à cause de la chasse, de la déforestation et de l'intensification des activités humaines dans le nord-est de la Chine.

Quatre espèces, dont le panda géant, l'éléphant asiatique, l'ibis nippon et l'élan ont toutefois vu leur population se redresser à la suite d'efforts de conservation de longue haleine, a constaté le Fonds.

"Les efforts pour protéger ces quatre espèces ont été plus importants, et leurs populations ont commencer à augmenter", a déclaré Li Lin, la représentante adjointe du WWF pour la Chine, lors d'une conférence de presse.

Publié dans COUP DE GUEULE

Commenter cet article

Fabymary POPPINS 12/12/2012 15:58


c'est pas étonnant on leur supprime leur habitat, bisous